Paramount+, qui se lance en Angleterre, annonce la France en décembre

Alors que Paramount+ se lance aujourd’hui outre-Manche, après l’avoir fait en Corée du Sud le 16 juin, Paramount Global a divulgué les dates des prochains lancements en Europe. Ce sera ensuite au tour de l’Italie en Septembre, puis de l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche et la France en décembre. En tout 45 marchés sont prévus d ‘ici la fin de l’année.

Paramount+ a inauguré hier en grandes pompes son lancement en Angleterre et en Irlande, faisant venir de nombreuses stars dont Kevin Costner, Viola Davis,  Naomie Harris, Michele Pfeiffer, et même Sylvester Stallone. Plus de 8.000 heures de programmes sont disponibles dès le départ selon le communiqué de presse du groupe. Les prix des abonnements sont de 6,99£ par mois en Angleterre et 7,99£ en Irlande. 

«Nous sommes le seul service où vous pourrez trouver Sylvester Stallone, Bob l’éponge, Star Trek et South Park au même endroit » a commenté Tom Ryan Président et CEO du streaming de Paramount. Stallone est à l’affiche d’une nouvelle série Paramount+ Tulsa King (l’illustration de cet article) produite avec MTV Entertainment et 101 Studios par Taylor Sheridan (1883, Mayor of Kingstown) qui a également de prévu 1923, une nouvelle déclinaison de la série à succès du groupe, Yellowstone.

« Lancer Paramount au Royaume-Uni ce n’est pas seulement amener le meilleur du monde en Angleterre mais aussi, et même davantage, d’amener le meilleur de l’Angleterre au monde » a ajouté Maria Kyriacou, Présidente Australie, Canada, Israël et Royaume-Uni.

Le groupe prévoit de commander 150 originals à l’international d’ici 2025, par le biais de sa division contenus, VIS (ce qui voulait dire à l’origine Viacom International Studios) . Parmi les premiers, le groupe site notamment une série française intitulée, Mask : Marie-Antoinette Serial Killer, ainsi que deux allemandes, deux mexicaines, une italienne 

Rappelons que Paramount a aussi annoncé en avril un accord cadre avec Gaumont pour des productions en Europe et Amérique latine sur plusieurs années, dont l’adaptation du thriller d’horreur de Maxime Chattam Le Signal. Petit note dissonante, l’annonce avait été faite par Raffaele Annecchino, CEO International, dont on apprenait par ailleurs, la semaine dernière qu’il avait quitté le groupe précipitamment sans qu’aucune explication ne soit donnée.